AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais où va t'on... ?

Aller en bas 
AuteurMessage
david léger
Modo P&I
avatar

Nombre de messages : 2484
Age : 42
Localisation : Sainte Flaive Des Loups (85)
Pêche(s) favorite(s) : Les pêches où je ne vois personne...
Spécialité(s) photo : Macro, proxy, paysages & approches atypiques (HDR, fusion, O. Flash, etc...), studio-nature...
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Mais où va t'on... ?   Lun 29 Mar - 15:09

J'entends parler assez souvent d'une vieille carrière abandonnée, ou irait s'amuser pas mal de monde du coin depuis de nombreuses années : des eaux cristallines, des à-pics parfaits pour faire des plongeoirs, etc... Au delà du côté "loisir", j'imagine surtout des enrochements, une végétation arbustive éparse, de la mousse et du lichen, et surtout une foule d'espèces animales et végétales pionnières colonisant le site.

Oui mais voilà, c'est un site privé, et clôturé de barbelés, du coup je me suis toujours freiné pour y mettre les pieds, s'agissant d'une violation de propriété privée tout ce qu'il y a de plus classique. Enfin... Jusqu'à il y a quelques jours où, dépité de ne fréquenter que des sites en total déclin, (sous-bois rasés, mares bouchés, carrières comblées par des déchets, zones humides drainées, je crois que depuis deux ans j'ai dû voir tout ce qu'il y a de pire en matière de gestion de l'environnement à moins de 30 bornes de la maison... Une vraie cata...) je me suis dis que "peut-être que sur une propriété privée ça sera quand même moins pire"...

Voilà un aperçu du site :







Si l'eau a de quoi faire rêver, le contexte très minéral et "lunaire" du secteur a de quoi quant à lui laisser pantois le naturaliste... Aucun doute : un tel site doit recéler des trésors atypiques en reptiles, amphibiens, insectes et plantes !







Oui mais voilà... Le caractère "nature" et atypique de l'endroit est fortement tempéré par un enclavement qui rend toute présence humaine totalement inaperçue pour qui passe à proximité. Et ça, d'emblée cela sous-entend l'installation d'un véritable couperet sous la forme d'une "zone de non-droits" si le propriétaire ne traîne jamais dans le coin...

Si les zones les plus éloignées de la carrière sont relativement intègres et "propres" (s'agissant d'une friche industrielles, tout est relatif, mais bon, pour le coup il n'y a pas à se plaindre ! ), ça n'est pas vraiment le cas de tout ce qui se trouve et sur le chemin menant à celle-ci et à ses abords directs.















Je n'ai jamais vu une telle quantité de merdes "oubliées dans la nature" de toute ma vie, à l'exception peut-être de certains sites de pêche aussi réputés, sur-fréquentés, que raides à aborder sur certaines zones (Saint Cassien bras sud, Cabanac sur certaines zones, gravières très connues du 77)

La difficulté d'accès au site rend impossible l'abandon de déchets ménagers comme on peut en voir ça et là un peu partout dans les chemins creux français. Il n'y a QUE des déchets de boissons et de fiestas : des canettes, des bouteilles, la plupart éclatées au sol au point de former à certains endroits de véritables tapis de verre brisé sur plusieurs dizaines de mètres carrés. Des déchets plastiques en veux-tu en voilà, dans la végétation, à la vue de tous, dans les rochers, et même dans l'eau... La plupart ne sont pas bien vieux, et ne doivent dater que d'une ou deux années (la végétation n'a quasi rien recouvert de ce qui traine). J'ai même trouvé des bouées et des bateaux gonflables...

Je laisse tout ça à votre libre interprétation, et vais de ce pas contacter un ami adjoint dans la municipalité concernée par ce site histoire de "causer un peu".



Qu'en pensez-vous ? Avez-vous vous aussi des exemples de ce genre près de chez vous ? Quelles idées auriez-vous pour soigner ce mal que représente le "j'menfoutisme" de certains ? Car autant on nous gave bien sur la façon de gérer intelligemment nos déchets ménagers, ce qui est un bien, autant cette com' je trouve fait un peu beaucoup oublier certaines problématiques dont du coup on ne parle pas -ou dont on ne souhaite pas parler-... A savoir l'état de nos campagnes et des milieux naturels à cause de ce genre de comportement...

_________________
Vaut mieux se taire et passer pour un con, que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute là dessus...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.photo-invivo.com
bruno
Membre P&I
avatar

Nombre de messages : 1345
Age : 53
Localisation : Ou il n'y a jamais de soleil
Pêche(s) favorite(s) : Gite d'etape en faillite ou similaire.
Spécialité(s) photo : Au flash sur l'autoroute des cailloux.
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Lun 29 Mar - 15:46

Tu trouves ce genre de zone de non droit sur une majorité des plages du Vouglans le samedi matin et le dimanche machin , et c'est seulement le matin que passe la gendarmerie pour prévenir les communaux qui viennent nettoyer (y 'passe pas le soir même) c'est trop risqué, il y a aussi les même choses au bord du Rhin coté Français (coté Allemand c'est autre chose).
On utilise nos impôt pour faire du Fric sur les quatre voies et les autoroutes mais pas pour intervenir là ou il serait souhaitable de le faire.
Le Français étant lâche par excellence ,il ne va surtout pas prendre le moindre risque pour que cela change.
Les Politiques ils s'en branlent, bien moins grave que les gens se défoulent dans les zones sauvages y 'a personnes pour se plaindre et comme cela tout va bien.
Solutions: TIG au lieux de les foutre en tôle à regarder la TV, consigne sur toutes les canettes et boîtes comme en Allemagne, une remise en cause des fainéants en bleu marine avec obligation de résultats (autre qu'avec des jumelles) augmentation des effectifs des brigades dites verte etc......
Ou alors comme dans d'autre pays , la population se prends en main et fait elle même respecter la nature. C'est pas les idées n'y les moyens qui manquent mais juste les "couilles" pour les faire appliquer.

_________________
P ENVIRONNEMENT DURABLE :
Protégeons la forêt : mangeons du castor
Revenir en haut Aller en bas
david léger
Modo P&I
avatar

Nombre de messages : 2484
Age : 42
Localisation : Sainte Flaive Des Loups (85)
Pêche(s) favorite(s) : Les pêches où je ne vois personne...
Spécialité(s) photo : Macro, proxy, paysages & approches atypiques (HDR, fusion, O. Flash, etc...), studio-nature...
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Lun 29 Mar - 17:00

Ben en fait, tu effleures à peine le problème je pense...

Dès l'instant où la merde s'entasse sur une propriété de l'état (domaine publique des rivières, terrains municipaux, etc.), le nettoyage est assez rapide parce qu'il s'agit d'une obligation de salubrité publique à laquelle doit bon gré mal gré se soumettre l'autorité locale (à défaut, elle morfle). Alors c'est vrai, tu as raison, dès l'instant où ces nettoyages sont ou trop couteux (sites isolés et inaccessibles) ou trop "anodins" en apparence (sites sauvages où personne ne va jamais), il y a un total laxisme.

Seulement voilà, l'essentiel du territoire français n'est pas public mais privé, avec en arrière plan de sous-entendue la sacro-sainte toute puissance de la propriété privée, une toute puissance que la loi n'entrave que trop peu (quand elle ne l'encourage pas), et face à cela, à moins qu'un propriétaire soit hors des clous de façon flagrante aux yeux de la loi dans des contextes souvent très extrêmes et indiscutables, l'autorité publique ne peut strictement rien faire.

Cela pose deux problèmes : le premier est celui du geste qui est limite culturel (y'a deux cent ans on balançait encore ses ordures par la fenêtre direct dans la rue...), assimilable à de l'impunité même si quand on interroge les gens, bizarrement jamais personne ne jette quoi que ce soit (comme quoi y'a aussi une certaine "mauvaise conscience"). La communication et la pédagogie là dessus est encore trop peu existante dans notre pays, et c'est là que ce situe un des noeuds du problème, celui qui se situe le plus en amont. La solution ? LA PEDAGOGIE, et les TIG ! lollll

Le deuxième problème est directement imputable à l'impossibilité d'intervenir sur la propriété privée où l'on peut limite faire tout et n'importe quoi. Par exemple, un propriétaire est libre d'entasser toutes les merdes possibles et imaginables pourvu qu'elles ne dégradent de façon mesurables (il y a des seuils à respecter ! MDR ! ) ni l'eau, ni l'air, ni le sol. Maintenant qui prendra le temps de faire des contrôles ? Personne, car là encore culturellement il y a un manque de légitimité à se sentir en droit d'intervenir sur une propriété privée. Alors les autorités publiques, effectivement, ne font rien, ce qui les arrange en plus, et oui... La solution ? Endurcir peut-être la loi d'une part, et octroyer plus de prérogatives aux autorités locales pour pouvoir en toute légitimité, et facilement d'un point de vue administratif, intervenir au cas par cas sur une propriété privée... Pourquoi ne pas non plus contraindre les propriétaires aux mêmes obligations en matière de salubrité que les collectivités, et aux mêmes peines bien sûr !? ^^

Bref le problème est vaste, aussi culturel que réglementaire, et m'est avis que si les choses vont aller en s'arrangeant en terme de pédagogie, de technologie et collecte et de recyclage, rien ne changera en ce qui concerne ce qui est, je trouve, un peu trop VOLONTAIREMENT oublié ça et là...

_________________
Vaut mieux se taire et passer pour un con, que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute là dessus...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.photo-invivo.com
bruno
Membre P&I
avatar

Nombre de messages : 1345
Age : 53
Localisation : Ou il n'y a jamais de soleil
Pêche(s) favorite(s) : Gite d'etape en faillite ou similaire.
Spécialité(s) photo : Au flash sur l'autoroute des cailloux.
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Lun 29 Mar - 19:19

Même sur une propriété privée , s'il y a pollution des sols , des nappes ou autres la DRIRE est autorisé à intervenir mais faut elle encore qu'elle soit saisie et la effectivement ce n'est pas facile car c'est privé donc bien souvent personne d'autre que les proprios ou les crados du coins n'y met les pieds.
La pédagogie c'est une bonne méthode mais il va falloir attendre plusieurs générations pour que cela porte ses fruits et encore si les crados sont suffisamment fournis en neurones pour comprendre quoi que se soit.
Répression , répréssion (exemples des parcs nationnaux)mais pas possible dans le privé (sauf plainte du proprio).

_________________
P ENVIRONNEMENT DURABLE :
Protégeons la forêt : mangeons du castor
Revenir en haut Aller en bas
ludo
Membre P&I
avatar

Nombre de messages : 652
Age : 34
Localisation : roanne
Pêche(s) favorite(s) : le capot !
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Mar 30 Mar - 4:38

dans notre beau monde capitaliste tout passe par l argent(surtout en france ) et le règne d hommobisnessicus n est pas prêt de s éteindre !

d accord pour la pédagogie mais comme le dit bruno pas sur que les crétins qui font ca soit un jour assé intelligents!
il faut donné de la valeur a nos déchets consigne pour le verre par exemple mais on peut allé plus loin !
faire payer le ramassage des ordures un prix exorbitant(incompressible pas de pesage car en france c est direct la décharge a ciel ouvert ) puis pratiquer un abattement pour chaque kilos de verre de papier d alu ou autre ramené dans une déchetterie via un genre de carte bleu !
le meme abattement serait fait pour tous les matériaux pour éviter la triche !
cela nécessite des déchetteries performantes mais en valorisant en suite ces déchets pas sur que ca coute si cher que ca ! mais une logistique bien huilé ! et cela devrait faire baisser le cout du ramassage
l un dans l autre ca peut le faire !
et puis quand je voie les investissements fait par de petites communes salle de sport ou autres je me dit qu il y a la marge pour des déchetteries

et puis ceux qui ramassent les déchets dans la nature pourraient meme ce faire une petite gratte ! (euhh écolo dream )

voila ma modeste contribution au débat !
Revenir en haut Aller en bas
CoolSnake
Membre P&I
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 31
Localisation : Kemper
Spécialité(s) photo : macro
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Mer 14 Avr - 13:20

Même dans des zones protégé j'ai pu voir des débris de bouteilles, sac plastiques et autres. La baie d'Audierne est pourtant un espace très protégé et une zone riche en végétaux/animaux.
Mais quand l'été approche, que le vent ne passe pas les dunes et que le soleil nous fait profiter de ses rayons, des bandes de djeun's s'agglutinent et picolent à outrance, bien sûr en "oubliant" de ramasser les déchets. (Pourtant y'a des poubelles).

L'éducation pose un gros soucis. Je travaille dans les écoles, et actuellement la situation est un peu surréaliste. Les animateur (moi) et les instit sont considéré comme étant des professionnels de l'éducation. Les parents, en grande majorité un peu démuni face à leur(s) enfant(s), nous laisse faire leur éducation, afin d'être sûr qu'elle soit réussi. Le problème c'est que les instit ne sont pass forcément la pour inculqué des valeurs, et les animateurs ne sont pas des parents de substitutions (et pas des pros de l'éducation non plus, on encadre juste).
Par exemple dans certaines écoles, les devoirs sont fait à l'école même, par les animateurs. J'ai déjà vu dans des cahiers de textes des parents dire qu'ils en avaient ras la casquette de faire lire leur filles ou autres. Bref j'ai remarqué qu'aujourd'hui les parents se déchargent un peu de l'éducation (c'est une généralité bien sûr hein, mais c'est ce que j'observe en majorité).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terrimage.com
david léger
Modo P&I
avatar

Nombre de messages : 2484
Age : 42
Localisation : Sainte Flaive Des Loups (85)
Pêche(s) favorite(s) : Les pêches où je ne vois personne...
Spécialité(s) photo : Macro, proxy, paysages & approches atypiques (HDR, fusion, O. Flash, etc...), studio-nature...
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Mer 14 Avr - 20:10

C'est vrai que quand il est question d'éducation, la part de responsabilité des parents a tendance à passer un peu souvent à la trappe, sauf au sujet de ce qui peut être enseigné par "assimilation" comme les comportements (que l'enfant s'en serve comme levier pour copier ou pour contredire d'ailleurs). Partant de là, on est c'est vrai en droit de se demander si les attitudes irresponsables de certains ne sont pas d'une certaine manière le fruit et des mauvaises habitudes des parents, et de leur refus de s'investir pour monter le bon exemple. A bien y reflechir c'est quand même grave... D'autant plus grave que cela fait reposer de nombreuses valeurs sur effectivement le corps enseignant en général, des enseignants tenus malheureusement par la peau des couilles et par ce qu'ils peuvent ou non faire au gré justement de ce que souhaitent et/ou tolèrent les parents.

Il y a c'est vrai un réel problème de fond à ce niveau là... Et à voir justement l'état de nos campagnes allant de mal en pis entre autre à cause de nombreux d'jeuns j'menfoutistes (ma carrière ci-dessus en est un exemple des plus parfaits), j'ai peine à croire que cela ira en s'arrangeant.

Quoi faire alors ?

_________________
Vaut mieux se taire et passer pour un con, que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute là dessus...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.photo-invivo.com
CoolSnake
Membre P&I
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 31
Localisation : Kemper
Spécialité(s) photo : macro
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Mer 14 Avr - 20:27

Oh ben ca n'ira pas en s'arrangeant. Dernièrement il paraît que les remplaçant des profs seront des gens pas très formé (animateurs par exemple).
Pour la petite anecdotes, le soir j'accompagne les devoirs, et quelques enfants ne savent pas encore lire. Comment apprendre à lire à un CP ? Normalement il s'agit d'une formation, pour les animateur t'es censé le savoir.

De même pour l'éducation, mine de rien on passe pas mal de temps avec ces enfants, d'autant que beaucoup se retrouve en centre de loisir...et c'est nous qui nous en occupons.
Pour donner une idée, la semaine on passe 4h par jour avec eux, le mercredi et vacances 10h/jour. C'est souvent plus que le temps que passe les parents avec les enfants (beaucoup viennent récupérer les enfants à 19h, si ils doivent être couché vers 20h30...ca fait pas des masses de temps pour se retrouver).


Sur ce qu'il faut faire, c'est une très bonne question ! A mon niveau je tente d'inculquer un respect de la faune et la flore (avec des activités sur la Nature). Sur les enfants ca marche très bien. Sur les parents qui ont des préjugés...ca marche beaucoup moins.
Dans l'idéal, il faudrait que chaque personne se sente responsable, rien que ca. Responsable de ses actes (ramasser une bouteille c'est rien), responsable de ses enfants, etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terrimage.com
ludo
Membre P&I
avatar

Nombre de messages : 652
Age : 34
Localisation : roanne
Pêche(s) favorite(s) : le capot !
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Jeu 15 Avr - 4:01

perso j ai des apprenties no comment !! des grandes calottes et des méga coups de pied aux cul ils leur faudraient ....... et les parents qui les soutiennent derrière c est un truc de ding ! pour les faire arriver a l heure c est la croix et la bannière !! dire bonjour aux clients pas venir bourré pffffffffff ....des vrai boulets !!
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Membre P&I
avatar

Nombre de messages : 1345
Age : 53
Localisation : Ou il n'y a jamais de soleil
Pêche(s) favorite(s) : Gite d'etape en faillite ou similaire.
Spécialité(s) photo : Au flash sur l'autoroute des cailloux.
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   Jeu 15 Avr - 13:13

Les parents pour la plupart soit ils bossent comme des cons pour avoir du fric et là il délaisse totalement leur enfants par pur cupidité.
Le soir sont trop fatigués pour faire quoi que ce soit de constructifs avec leurs mômes surtout si on leur colle 100 chaines de tv.
Les cas sociaux ils font des mômes juste pour toucher les allocs et, bien qu'ils aient du temps à consacrer à leurs enfants ils ne semblent pas en avoir les facultés.
Reste ceux qui ne sont n'y dans l'un ni dans l'autre cas.
Les enseignants ne sont pas non plus tous motivés mais là c'est un autre débat.

_________________
P ENVIRONNEMENT DURABLE :
Protégeons la forêt : mangeons du castor
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais où va t'on... ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais où va t'on... ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» [Demande conseils] Chèque envoyé mais n'arrive pas à destination !
» [Steiner, Alec] Transports parisiens Tome 1 : Mais qui est cette personne allongée dans le lit à côté de moi?
» Ils ont des chapeaux ronds, mais sont ils bretons ?
» 11e docteur, oui, mais quel compagnon pour la nouvelle série?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pêche et Images :: Les rubriques photo :: 4-
Sauter vers: