AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Bienvenue en Amérique du sud.
Dim 12 Oct - 18:36 par david léger
Cela fait plus d'un siècle et demi que la Jussie (Ludwigia sp.) est apparue en France. Jadis importée du Brésil et cultivée en tant que plante d'ornement pour les bassins, elle a trouvée sur le réseau hydrographique français des conditions sans cesse plus adaptées à son développement et à son expansion: des eaux de plus en plus chaudes et riches en nutriments (nitrates, phosphates, azotes, etc...), des réseaux de développement lui permettant de rapidement investir de nouveaux bassins (canaux, fossés d'irrigation) et surtout une indolence quasi-totale de la part des usagers de l'environnement qui ne voyaient au final en elle qu'une jolie petite fleur jaune. C'était oublier un peu vite que sous cette fleur, il n'y avait pas moins de 6m de tige aquatique ramifiée qui lentement et surement étouffait le monde aquatique! Enracinée le long des berges, la jussie a proliféré, profitant de sa formidable capacité d'adaptation pour depuis une vingtaine d'année conquérir dans de plus en plus d'endroits de l'hexagone la moindre poche d'eau, même temporaire!





Répandant à la surface son épais feuillage (la partie aérienne peut faire 80cm de haut), elle coupe l'eau de tout échange avec le soleil, étouffant la végétation locale et transformant en véritable tombeau le monde aquatique condamné dès lors à une nuit sans fin. Tous les substrats lui conviennent: la vase, le sable, et même les enrochements pourvu qu'elle puisse y faufiler ses racines... Des racines qui chaque année donnent naissance à de nouveaux pieds si elles ne sont pas entièrement arrachées, à l'instar de ses tiges constituant des milliers de boutures potentielles si elles venaient à être coupées (par les animaux, les bateaux, les lignes de pêche, etc...). Sa formidable capacité d'adaptation ne semble pas avoir de limite: si l'eau ne lui convient plus (ou si cet élément venait à disparaître en surface), …


[ Lecture complète ]
Commentaires: 8
Vainqueurs du concours de juillet / aout
Mer 2 Sep - 11:02 par david léger
A l'unanimité générale, et ce ne fut pas évident du tout de trouver les 3 plus beaux clichés tant la totalité des œuvres proposées était exceptionnelle, voici les 3 gagnant du concours P&I sur le thème de la profondeur de champ:

Mathieu Solier


Benoit


L'épouvantail


Tous trois sont désormais éligibles au statut de photographe P&I de l'année, et l'un d'eux gagnera peut-être son permis de pêche 2010, offert par notre partenaire l'AAPPMA du Mortier de Glénac!

Commentaires: 0
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 204 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est ABEILLE 77

Nos membres ont posté un total de 15229 messages dans 1630 sujets
Derniers sujets
» photo de nuit
Sam 7 Juin - 14:42 par JP

» +2 images
Mar 5 Juin - 0:55 par ludo

» Casse-Caillou
Mar 15 Mai - 12:34 par Elea

» Papillons
Lun 26 Mar - 20:08 par ludo

» essais d'oiseaux...
Lun 20 Fév - 21:08 par bruno

» Dans les entrailles de la Terre
Lun 20 Fév - 14:56 par ronan

» Le monde à l'envers (video)
Lun 20 Fév - 1:32 par ronan

» é Kékeussé????
Dim 19 Fév - 22:26 par ronan

» Vous aimez la musique?
Dim 19 Fév - 15:32 par Elea

» Pour ROnan
Jeu 19 Jan - 15:14 par bruno

» Le Théme de Novembre Décembre :Le traitement de l'image.
Jeu 19 Jan - 14:28 par Elea

» Mon chien au bord de l'eau...
Jeu 19 Jan - 14:26 par Elea

» vous aimez les bouqins?
Lun 16 Jan - 20:25 par bruno

» bonne année!!
Mar 10 Jan - 18:02 par Franck G.

» Barques en bord de Loire
Mer 14 Déc - 12:04 par ludo

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique:
:: Récupérer mon mot de passe